Le fantôme de maître Guillemin

Publié le par Ninon

mEvelyne Brisou-Pellen

Note : 4/5.

Ma critique : c'est un petit roman qui se lit en quelques heures. On y apprend beaucoup de choses du Moyen-âge, comme l'école à cette époque. Je dirais que ce roman est plutôt pour les collégiens, ce qui permet de comparer notre époque à celle de Martin, le héros et surtout le système éducatif. Car je m'étais souvent posée la question s'il y avait réellement aucune école ou quelques-unes, mais trop flemmarde pour faire des recherches. Ce livre répond donc à toutes nos questions avec brio ! Le style d'écriture est simple et sans fantaisies, ce qui ne le rend pas trop dur.

  Si on peut trouver les étudiants un peu dur, surtout avec Martin, ce devait être de circonstance à cette période. Puis on finit par s'y habituer et quelques blagues vers la fin de l'histoire peuvent vous faire rire. Le héros est bien décrit ainsi que son entourage. Quant à l'énigme principale, il faut toujours chercher le coupable et l'auteur fait tout pour qu'on ne le trouve pas, ni son mobile. Quand les personnages nous parlent du fantôme du créateur du collège, j'avoue que je me suis demandé si le récit avait un côté imaginaire, mais non. Toutes les pistes nous conduisent à un coupable différent, si bien qu'on ne sait plus trop où on en est. Et j'avoue que j'ai été surprise par sa vraie identité. J'ai été un peu déçue par la fin, bien que la mort du coupable (dans d'étranges circonstances) soit une bonne manière de conclure, je suis restée sur ma faim.

  Petit roman à lire pour s'instruire sans vous ennuyer, mais surtout pour le plaisir.

Résumé extrait de la quatrième de couverture :

Pour Martin, l'année 1841 va être une année terrible. Il n'a que douze ans et vient d'arriver à l'université de Nantes. Au collège Saint-Jean où il est hébergé règne une atmosphère étrange. On raconte que le mystérieux fantôme de maître Guillemin hante les lieux. Certains étudiants, plus âgés, ne sont pas tendres avec lui. Un soir, il est même jeté dans l'escalier par deux d'entre eux. Mais le lendemain, on retrouve l'un de ces étudiants assassiné...

Coûte : 5, 90 €

167 pages.

En poche.

Folio junior

A partir de 11 ans.

Sorti en 1993.

Tu as aimé ce roman ? Retrouve la vengeance de la momie, du même auteur !

Publié dans critiques

Commenter cet article